03 octobre 2019

Des optiques presque parfaites pour l’astronomie

Un moment de dialogue et de démonstration avec les scientifiques qui font de grandes optiques destinées à étudier l’Univers.

Un miroir du détecteur d’ondes gravitationnelle Virgo sera présenté ainsi qu’un filtre optique utilisé pour séparer la lumière en différentes couleurs pour de grands télescopes à Hawaii et au Chili. Le principe de dépôt de couche mince sera démontré sur une petite machine.

Ouvert sur toute la durée du village des sciences (uniquement à partir de 14h samedi et dimanche)
À partir de 14 ans

Proposé par : Laboratoire des Matériaux Avancés (LMA, CNRS)/Institut de Physique des Deux infinis de Lyon (IP2I, CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1)

Crédit : Cyril FRESILLON/LMA/CNRS Photothèque

03 oct. 201906 oct. 2019
Musée des Confluences
86 Quai Perrache, 69002 Lyon